Site officiel de la commune

Le dolmen de Reignier qui dresse sa masse imposante dans la plaine des Rocailles est certainement le plus connu des monuments de la préhistoire de Savoie.Pierre aux fées

Il est constitué aujourd’hui par un assemblage de quatre blocs de granit ou protogine: une “table” de 4,90 m par 4 ,50 m sur trois dalles porteuses épaisses, longtemps qualifiée de celtique, donc celte.
Il s’ouvre sur une double rangée de pierres plates constituant comme une allée d’accès. Deux gros blocs qui gisent à proximité faisaient peut-être partie à l’origine des dalles porteuses.

Même s’il constitue une des deux plus anciennes constructions humaines de la Savoie encore existantes, ce monument garde pourtant son mystère.
Ainsi, la date de sa construction n’est pas connue mais on sait maintenant que ce type de monument est antérieur à la venue des Celtes, qu’il appartient à la civilisation des mégalithes (= grosses pierres) et qu’on peut le dater à quelque trois mille ans.
Il a porté le nom de pierre des Morts ou pierre des Fées.

Sa fonction exacte prête aussi à discussion: tombeau, pierre de sacrifice en raison de la sorte de rigole que l’on peut voir le long de la face orientale de la table au point culminant et qui aurait pu servir à l’écoulement du sang des victimes ?
Le sous-sol de l’édifice, fouillé en 1834, n’a pas livré d’objets intéressants; des instruments de bronze ont été trouvés à proximité, dont une casserole de l’époque romaine (IIIe siècle).

En 1887, le dolmen de Reignier a été classé parmi les monuments historiques.

Dernières News