Site officiel de la commune

Eglise de La MurazConstruction

« L’an MCCCCCXXXIII »: telle est l’inscription gravée dans un cartouche conservé sur un piédroit de la porte du clocher de l’église de La Muraz ; sur le fronton de cette porte, on trouve gravées également les armes de la famille Gerbaix de Sonnaz (domaine d’un Gallo-Romain nommé Solo).
C’est donc en l’année 1533 que fut édifiée cette première église. Elle est dédiée à Saint-Martin, ce qui indique une grande ancienneté.

Reconstruction

Fortement endommagée par un incendie qui en 1871 ravagea également les maisons avoisinantes du chef-lieu, construites majoritairement en bois et donc facilement inflammables, elle tombait en ruines. Il fut décidé de la démolir et d’en reconstruire une neuve, plus belle, plus grande et de style néo-gothique.
La première pierre fut posée le 23 septembre 1875 et l’église est achevée à l’automne 1877.
Cependant, les fidèles n’y entrèrent qu’un peu plus tard par suite de conflits entre municipalité et entrepreneurs au sujet de malfaçons, et par suite aussi d’un cyclone qui, le 20 février 1878, brisa les vitraux et occasionna de grands dégâts à toutes les maisons et aux bâtiments communaux.

Intérieur église de La MurazRénovation

En 1977, afin de célébrer dignement le centenaire de l’église, des travaux de rénovation de l’intérieur sont entrepris par l’Association Saint-Antoine, constituée à cette occasion. Ces travaux commencés en février durèrent un peu moins d’une année et virent l’intervention:

  • d’un artisan local, Romain Beccucci, et de ses ouvriers, principalement Charles Achard, qui se firent tour à tour maçons, peintres, ferronniers, menuisiers.
  • du maître verrier Bessac qui a réparé les vitraux et posé la rosace très lumineuse de la façade nord, rosace par ailleurs financée par la municipalité.

Orgue à tuyaux

Beaucoup de joie !

Stéphane Jacquemoud qui habite à Menthonnex-en-Bornes recherchait une église pour accueillir un « petit bijou d’orgue à tuyaux » cédé par la paroisse allemande de Wuppertal. Suite à un glissement de terrain, cette église désaffectée de la région de Cologne a été démolie et l’orgue se cherche un toit.
Finalement Stéphane installe l’orgue dans notre église et le laisse gracieusement à la disposition de la communauté contre la possibilité d’y accéder librement en dehors des heures de culte.
Le 23 novembre 2004 au soir, l’instrument est déchargé, juste un mois après son arrivée, le 23 décembre au soir, chacun des 530 tuyaux à sa place, Stéphane s’installe à la console et nous offre les premières notes sorties de l’orgue. L’orgue est prête pour la messe de minuit.

Une peine immense.

Le 21 mars 2005, tombe une triste nouvelle : Stéphane vient de nous quitter brutalement.
La messe de ses funérailles a lieu dans notre église comble, avec sa famille et tous ses amis éplorés et recueillis.

Dernières News